L’engagement de la Fondation Jacobs

Le programme «Paysages éducatifs en Suisse» est le moyen grâce auquel la Fondation Jacobs entend favoriser les liens entre le plus grand nombre possible d’acteurs des milieux de l’éducation afin de former des paysages éducatifs locaux. Il tire parti des expériences réalisées précédemment en Allemagne. Le but est de promouvoir une compréhension globale de l’éducation et d’amener un changement des mentalités en Suisse.

Fournir une éducation complète est une tâche qui relève de plus en plus de la politique sociétale. Par conséquent, il est important que toutes les personnes, institutions ou organisations ayant un impact quelconque sur l’éducation des enfants au niveau local, puissent apporter leur collaboration. Cette coopération doit être coordonnée si l’impact se veut durable. Étant donné qu’en Suisse, le cadre institutionnel pour une collaboration coordonnée fait défaut, la Fondation Jacobs a lancé en 2011 un programme national pour la mise en place de paysages éducatifs locaux.

Le programme «Paysages éducatifs en Suisse» est le moyen grâce auquel la Fondation Jacobs entend favoriser les liens entre le plus grand nombre possible d’acteurs des milieux de l’éducation afin de former des paysages éducatifs locaux et régionaux. Il s’agit de créer un cadre institutionnel gérable pour que la collaboration des divers acteurs soit coordonnée de manière systématique. La création de structures de coordination suprarégionales est également un des buts souhaités.

Premières expériences en Allemagne

Le programme «Paysages éducatifs en Suisse» profite des expériences acquises par la Fondation Jacobs ces dernières années au moyen du programme «Lebenswelt Schule» en Allemagne. De 2008 à 2011, la Fondation Jacobs a œuvré en collaboration avec la fondation allemande pour l’enfance et l’adolescence dans quatre communes pour la mise en place de paysages éducatifs locaux.

L’évaluation a donné lieu à des résultats très positifs: le programme a généré des impulsions décisives qui ont débouché sur une collaboration modulable entre les acteurs importants des paysages éducatifs et sur la création de structures favorisant les réseaux de relations et la coopération. Ces réalisations ont permis aux différentes cultures d’apprentissage et d’enseignement de coexister. Au fil du temps, la priorité s’est déplacée vers la participation des enfants, des adolescents et des parents. L’axe d’intervention a passé de l’institution à l’enfant. En raison des résultats positifs enregistrés, la Fondation Jacobs a décidé de soutenir un programme similaire en Suisse.

La Fondation Jacobs à l’origine des impulsions

La Fondation Jacobs a été créée en 1989 par Klaus J. Jacobs et sa famille. Son but est d’améliorer durablement les possibilités de développement des enfants et des adolescents afin qu’ils puissent jouer un rôle productif et responsable au sein de la société. La Fondation Jacobs a pour ambition de contribuer à l’évolution de la société ainsi qu’au bien-être et à l’intégration sociales de la génération actuelle et des générations futures. Le rôle de la Fondation Jacobs est de donner des impulsions, le but étant que l’État prenne le relais pour aménager des solutions adéquates et ciblées. C’est le vœu que formule la Fondation Jacobs concernant les paysages éducatifs.

En savoir plus