Invitation: Conférence des paysages éducatifs suisses

Fachtagung 2017

Construire et réussir ensemble des transitions

Lundi 6 novembre 2017, 9:30 heures, à Berne, Kursaal Bern

Clôture des inscriptions: Dimanche 1 octobre 2017

La Fondation Jacobs vous invite cordialement à participer à la conférence spécialisée Paysages éducatifs en Suisse. Depuis 2013, 22 régions, communes ou quartiers urbains mettent en place leur paysage éducatif avec le soutien de la Fondation Jacobs. Fin 2016, les 9 premiers paysages éducatifs ont terminé leur cycle de projet et ont fait passer les modifications importantes dans des structures ordinaires.

Cette conférence mettra l’accent sur trois thèmes importants auxquels tous les paysages éducatifs actuels et futurs sont confrontés: comment réussir la mise en place des transitions dans le parcours éducatif? Comment parvenir à une philosophie commune chez les acteurs travaillant dans le monde éducatif? Comment s’assurer de la pérennité des améliorations au-delà d’un cycle de projet?

Nous nous réjouissons déjà de pouvoir passer une journée passionnante avec vous, que vous soyez un spécialiste dont le terrain d’action est le monde politique ou l’administration, que vous fassiez partie d’un public averti et intéressé par ce sujet, ou que représentiez un paysage éducatif local.

 

Programme du Lundi 6 Novembre 2017

Exposés

Réussir ensemble des transitions

Wilfried Griebel présentera le modèle de transition développé par Renate Niesel et lui-même. La participation de la famille est particulièrement importante sur ce point, car les parents sont également en contact avec cette école. À partir du principe théorique, on peut déduire des recommandations pratiques en matière d’aménagement des transitions éducatives que l’on peut présenter à l’aide d’exemple.

Wilfried Griebel, psychologue diplômé à l’Institut national de l’éducation préscolaire, Munich

La vision d’une attitude commune des acteurs scolaires et extrascolaires

Un paysage éducatif durable repose sur une attitude commune de la part des acteurs scolaires et extrascolaires, et sur une compréhension commune de ce qu’est l’éducation. De quoi a-t-on besoin pour que ce travail sur l’attitude puisse être mené avec succès? Le professeur Zierer montre différentes voies possibles permettant d’atteindre une attitude commune et explique divers aspects à prendre en considération.

Prof. Dr. Klaus Zierer, professeur pour la pédagogie scolaire, Université d’Augsbourg

 

Expériences de la phase pilote

Comment agissent les paysages éducatifs? Des exemples de la pratique

Comment les paysages éducatifs agissent-ils dans leur contexte? Quel résultat les paysages éducatifs sont-ils susceptibles d’atteindre? Des auteurs de projets menés pendant la phase pilote désormais terminée présentent leurs résultats.

 

Ateliers

1) Tous unis à l’entrée à l’école enfantine : comment collaborer au mieux avec les familles 

A l’instar des paysages éducatifs, le projet Tipi fédère les acteurs autour d’objectifs communs et vise à développer une compréhension commune au niveau pédagogique. Les responsables montrent quelles sont les activités permettant de générer une attitude commune. Les participants débattent des approches aboutissant à une compréhension pédagogique commune.

Paola Solcà und Alice Biaggi-Panzera; chargés de cours, SUPSI

 

2) «Éducation pour un développement durable » et paysages éducatifs – quelles sont les synergies possibles ?

Cet atelier offre la possibilité de découvrir un autre accès aux paysages éducatifs: le modèle de développement durable (connue sous le sigle allemand BNE) peut servir d’instrument d’analyse pour le développement de paysages éducatifs. A l’aide d’exemples tirés de la pratique, cet atelier permettra d’identifier des synergies entre l’éducation dans l’optique d’un développement durable et les paysages éducatifs.

Catherine Corbaz, Responsable formation initiale et continue, éducation21

 

3) 15 années de paysages éducatifs à Weiterstadt – que pouvons-nous en apprendre ?

Dieter Assel relate l’historique du paysage éducatif Weiterstadt. Les activités lancées en 2002 au niveau local sous le programme «Lebenswelt Schule» (le monde de l’école) se sont transformées en un paysage éducatif régional. Les participants débattent sur les ingrédients nécessaires pour un développement continu et durable des paysages éducatifs.

Dieter Assel, Directeur du centre communal de compétence pour l’innovation éducative, Weiterstadt

 

4) Ce qui marche et pourquoi : conclusions de l’étude d’accompagnement sur les paysages éducatifs suisses

Le programme Paysages éducatifs en Suisse bénéficie de l’accompagnement scientifique de l’IBB (Haute école pédagogique de Zoug). L’étude porte sur les conditions de réussite, les changements apportés aux offres éducatives et l’impact des paysages éducatifs sur les enfants et les adolescents. Stephan Huber présente les observations effectuées jusqu’ici et dialogue avec les participants concernant les conditions de réussite des transitions.

Prof. Dr. Stephan Gerhard Huber, , Directeur de Institut pour le management et l’économie de formation (IBB), HEP Zoug

 

5) Comment s’assurer d’un bon ancrage des paysages éducatifs ?

Les paysages éducatifs de la phase pilote ont terminé leurs travaux; ceux qui en sont à la deuxième phase sont à mi-parcours de leurs réflexions sur l’aspect de la pérennisation. Eu égard au caractère diversifié du paysage éducatif, les participants de l’atelier échangent des questions, des réflexions et des informations factuelles débouchant sur la pérennisation du paysage éducatif. Au cours du dialogue, les expériences vécues sont mises en relation avec les défis futurs à affronter en vue d’assurer le caractère pérenne, afin de dégager des idées sur la manière d’ancrer durablement les résultats des travaux réalisés dans tous les paysages éducatifs des phases 1 et 2.

Barbara Eppler, Accompagnatrice de processus de la phase pilote

 

6) Le paysage éducatif arrive !  Vers une compréhension mutuelle entre acteurs internes et externes à l’école

Un paysage éducatif met en réseau les acteurs scolaires et extra-scolaires. Comment motiver les enseignantes et enseignants pour cette démarche ? Comment les mettre en réseau avec d’autres acteurs ? Comment mettre en valeur le bénéfice potentiel de ce travail „supplémentaire“?

Cet atelier vous offre la possibilité de revivre la démarche des paysage éducatifs de la ville de Bâle. Nous réfléchirons ensemble aux facteurs de réussite et aux écueils à éviter afin d’en tirer des leçons pour le futur.

Barbara Stettler, Accompagnatrice de processus de la phase pilote

 

7) Accompagner les paysages éducatifs – ce qui est important pour les accompagnants du processus

Un paysage éducatif n’est jamais terminé; au contraire, il se développe, se ramifie et se diversifie. Les offres et activités sont modifiées et se professionnalisent, et de nouveaux partenaires s’intègrent au dispositif en réseau. Il est possible que le groupe cible se modifie et/ou que le paysage éducatif connaisse une extension géographique. La phase pilote montre clairement que le processus d’accompagnement peut grandement contribuer à la réussite d’un paysage éducatif. En tant qu’observateurs, les accompagnateurs de processus peuvent notamment suggérer des processus de réflexion et de développement, et veiller à ce que pendant la phase de projet, les possibilités de pérennisation soient prises en compte suffisamment tôt. Au cours de l’atelier, les accompagnateurs de processus de la phase 2, ainsi que d’autres personnes intéressées, discutent des différents moyens d’assurer la réussite de cette entreprise.

Marlis Meier-Wyss, Accompagnatrice de processus de la phase pilote

 

8) Participation à la phase de transition : Faire parler les enfants

L’enfant est au centre des préoccupations d’un paysage éducatif. Il est donc important de ne pas se contenter de parler des enfants, mais de parler avec eux et de les laisser jouer un rôle actif dans le développement du paysage éducatif. Mais comment s’assurer de la participation des enfants? Comment tenir compte de leurs besoins pendant la phase d’aménagement des transitions? Les participants dialoguent pour chercher des réponses à ces questions.

Wilfried Griebel, psychologue diplômé à l’Institut national de l’éducation préscolaire, Munich

 

9) Quand l’enfant devient élève et les parents parents d’élève. Pratiques de la transition lors de la construction de la relation familles-écoles

Le moment de l’entrée à l’école est une transition importante pour l’enfant, qui devient élève, mais également pour ses parents, qui deviennent parents d’élève. Quelles pratiques de transition peuvent faciliter ou compliquer la naissance de la relation entre l’école et la famille ? Comment favoriser l’appropriation par les parents de leur rôle de parent d’élève, particulièrement dans un contexte de diversité culturelle ? A partir de l’observation des pratiques de transition mises en place dans un établissement scolaire fribourgeois, nous proposons de réfléchir ensemble à des pistes qui permettent l’émergence d’une collaboration familles-école positive.

Xavier Conus, Diplomassistent und Studienberater

 

Inscription

Veuillez vous inscrire à cette conférence ici. La date limite d’inscription est le dimanche 1 octobre 2017. Le nombre de participants est limité. La participation à la conférence et la restauration sont gratuits.